Diane Arbus, Sur les photographies

(sur les photographies) :
Elles sont la preuve que quelque chose était là et n’est plus. Comme une tache. Et leur immobilité est déroutante. On peut leur tourner le dos, mais quand on revient, elles sont toujours là en train de vous regarder.

Diane Arbus, d’une lettre à Davis Pratt, Fogg Museum, Cambridge, 15 mars 1971,
en réponse à la demande d’une brève déclaration sur la photographie